Le télescope Fermi a détecté des faisceaux d’antimatière produits par des orages

Des scientifiques utilisant le Télescope Fermi ont détecté une projection de faisceaux d’antimatière dans l’Espace produits par des orages. Un phénomène jamais vu auparavant.

Ces particules d’antimatière se seraient formées suite à un Terrestrial Gamma-ray Flash (flash de rayon gamma terrestre), un bref sursaut produit dans les orages et qui serait associé à la foudre. On estime qu’il se produit environ 500 TGF par jour dans le monde mais la plupart restent non détectés.

« Ces signaux sont la première preuve directe que les orages créent des faisceaux de particules d’antimatière » a déclaré Michael Briggs, membre de l’équipe Gamma-ray Burst Monito (GBM) de l’Université d’Alabama à Huntsville (UAH). Il a présenté sa découverte hier lors d’une réunion de l’American Astronomical Society à Seattle.

Source : NASA



3 commentaires sur “Le télescope Fermi a détecté des faisceaux d’antimatière produits par des orages”

  1. Le terme d’antimatière est un peu exagéré; selon l’article original il ne s’agit que de positrons (des anti-électrons), donc des anti particules isolées de très faible masse… En physique, le terme « matière » est réservé aux atomes, éventuellement au noyau (massif) de ceux-ci.

    Mais à part ça, la nouvelle est intéressante 🙂

  2. Je n’ai fait que reprendre le terme employé par la NASA. On l’entend aussi plusieurs fois dans leur vidéo.

    En tous cas, merci pour le commentaire. A bientôt !

  3. Ping : Première Nuit de l’antimatière organisée le 1er avril 2019 dans toute la France @ Guy DOYEN

Laisser un commentaire