Flotter librement dans l’Espace

A environ 100 m de la soute de la navette spatiale Challenger, Bruce McCandless flotte librement dans l’Espace à l’aide d’un système de propulsion appelé MMU (Manned Maneuvering Unit).

McCandless et Robert Stewart furent les premiers à expérimenter une telle sortie extra-véhiculaire sans attache lors de la mission STS-41B de 1984.

Le MMU fonctionne en envoyant des jets d’azote. Il a été utilisé depuis pour aider au déploiement et à la récupération de satellites. Avec une masse de plus de 140 Kg un MMU est relativement lourd sur Terre mais, comme tout autre objet, ne pèse rien dans l’Espace. Le MMU a été remplacé par l’unité de propulsion appelée SAFER (Simplified Aid for EVA Rescue)

Source : NASA

2 commentaires sur “Flotter librement dans l’Espace”

  1. McCandless est une tête brûlée. C’est très dangereux de flotter comme ça sans lien avec la navette, cette photo est spectaculaire mais elle montre aussi les risques du métier d’astronaute. Car une fois que vous dérivez dans l’Espace, c’est fini : vous flottez définitivement et personne ne viendra vous secourir, vous êtes perdu et vous ne serez plus qu’un cercueil flottant.

Laisser un commentaire