Prédiction d’un Nouveau Boson qui Interagit avec la Matière Noire : le Boson Madala

Higgs_event

Des scientifiques du High Energy Physics Group (HEP) de l’Université de Witwatersrand (à Johannesburg, Afrique du Sud) ont prédit l’existence d’un nouveau boson (et d’un nouveau champ scalaire) qui pourrait aider à la compréhension de la matière noire.

L’hypothèse Madala se base sur un certain nombre de caractéristiques qui apparaissent dans les données des collisions proton-proton effectuées pendant le Run I (2012) du LHC et recueillies par les détecteurs ATLAS et CMS.

Ces caractéristiques ont été interprétées comme étant dûes à l’existence d’un nouveau boson scalaire, le boson Madala, similaire au boson de Higgs et ayant une masse aux alentours de 270 GeV (avec une signification statistique de 3 sigmas). Alors que le boson de Higgs interagit seulement avec la matière, le boson Madala interagirait avec la matière noire.

Madala_Boson

L’expérience a été répétée en 2015 et 2016, après 2 ans de maintenance du LHC. Les données recueillies en 2016 ont corroboré les caractéristiques trouvées dans les données. Les collaborations ATLAS et CMS ont présenté ces nouveaux résultats à la conférence ICHEP2016.

Source : Université de Witwatersrand via PhysOrg (communiqué de presse et annonce)



Laisser un commentaire