Nullius In Verba
  • Transporter des antiprotons dans une camionnette

    Posté le 26 février 2018

    Une équipe de chercheurs travaillant sur le projet PUMA (antiProton Unstable Matter Annihilation), près du laboratoire du CERN, planifie de capturer des milliards d’antiprotons afin de les mettre dans un conteneur pour les transférer vers un laboratoire nommé ISOLDE.

    Les antiprotons sent créés de la même manière que ce qui se fait actuellement au CERN mais seront utilisés dans des expériences situés dans un bâtiment proche. Pour que cela soit possible les antiprotons sont conditionnés et livrés dans un van.

    Les antiprotons sont les jumeaux opposés des protons. Ils sont parfois produits dans la nature mais ne durent pas longtemps car ils s’annihilent lorsqu’ils entrent en contact avec la matière ordinaire. Les chercheurs du CERN les créent en tirant un faisceau de protons sur une cible métallique.
    Conserver les antiprotons dans une chambre à vide à seulement 4 degrés au dessus du zéro absolu peut les protéger de l’annihilation pendant une courte période.

    L’équipe PUMA essaye d’en apprendre plus sur le noyau de grands atomes radioactifs, et à cette fin, veut tirer des antiprotons sur eux et ensuite étudier ce qu’il en reste après annihilation. Mais pour que cela soit possible l’équipe doit développer un moyen pour transporter les antiprotons de leur site de production jusqu’au site où ils seront testés, dans un laboratoire à juste quelques centaines de mètres.

    Le plan est de créer une trappe capable de contenir un milliard d’antiprotons pendant une période allant jusqu’à une semaine. L’équipe estime que cela nécessitera jusqu’à 4 ans pour mettre au point cette trappe. En plus de fournir des antiprotons aux chercheurs travaillant sur ISOLDE, le projet établira également une technique pour que les équipes travaillant beaucoup plus loin puissent y avoir accès. Cela permettra peut-être aux chercheurs du monde entier d’avoir accès à des antiprotons qu’ils pourront utiliser dans leurs propres expériences.

    Via PhysOrg

    Laisser une réponse