Nullius In Verba
  • Confirmation de la désintégration du Boson de Higgs en quarks bottom

    Posté le 29 août 2018

    Le 28 août, les collaborations ATLAS et CMS ont présenté leur découverte de la désintégration du Boson de Higgs en quarks bottom. D’après le Modèle Standard, cette désintégration devrait se produite 60% du temps

    Cette découverte n’a pas été simple car plusieurs évènements peuvent produire des quarks bottom. Il est difficile d’isoler ceux produits par le Boson de Higgs des autres.

    Pour extraire le signal, les collaborations ATLAS et CMS ont combiné les données des Run 1 et 2 du LHC. Les énergies des collisions étaient de 7, 8 puis 13 TeV.

    J’avais publié un article l’année dernière, le 2 août 2017, qui expliquait qu’on avait observé cette désintégration (Preuves de la Désintégration du Boson de Higgs en Quarks). Mais la signification statistique n’était que de 3,6 sigma :

    « Après avoir analysé toutes les données collectées en 2015 et 2016, le niveau de précision nécessaire pour déclarer l’observation de H→bb a enfin été atteint avec une signification statistique de 3,6 sigma en combinant les données des Run 1 et 2 (3 sigma est considéré comme une preuve, et 5 sigma comme une découverte) »

    Cette fois-ci la signification statistique obtenue est de plus de 5 sigma. On a donc affaire à une découverte. Les équipes ont également mesuré un taux de désintégration qui est conforme aux prédictions du Modèle Standard.

    Tous les couplages du boson de Higgs avec les quarks lourds (Top et Bottom) et les leptons (Tau) de 3ème génération, ainsi que tous leurs principaux modes de production, ont maintenant été observés. Avec plus de données, les collaborations amélioreront la précision des mesures et essayeront d’observer la désintégration du Boson de Higgs en Muons

    Source : CERN – Via PhysOrg

    Laisser une réponse