Nullius In Verba
  • La NASA essaye de réparer un gyroscope de Hubble en le redémarrant

    Posté le 28 octobre 2018

    Les concepteurs du télescope spatial Hubble s’étaient préparés à une panne de gyroscope en l’équipant de gyroscopes de secours. Malheureusement, lorsqu’un des gyroscopes est tombé en panne début octobre, le gyroscope de secours n’a pas fonctionné comme prévu : il tournait trop rapidement et ne pouvait pas permettre au télescope de tenir en place lorsqu’il était nécessaire de fixer une cible en restant parfaitement immobile.

    La NASA a pu résoudre ce problème en effectuant une des actions les plus connues en informatique : un simple redémarrage

    L’équipe des opérations de Hubble a exécuté ce redémarrage en éteignant le gyroscope pendant une seconde et en l’allumant avant que la roue n’arrête de tourner. L’intention était de supprimer tout défaut ayant pu survenir lors du démarrage du 6 octobre, plus de 7 ans et demi après son dernier fonctionnement. Cependant, les données obtenues n’ont montré aucune amélioration des performances.

    Le 16 octobre, l’équipe des opérations de Hubble a effectué une série de manoeuvres dans des directions opposées pour essayer de supprimer tout blocage. Pendant chaque manoeuvre, le gyroscope a été basculé du mode rapide au mode lent pour supprimer tout blocage éventuel au niveau du flotteur.

    Suite à ces manoeuvres, l’équipe a constaté une réduction significative de problèmes de rotation.

    Le 19 octobre, après des maneuvres additionnelles, le problème semble avoir été éliminé. Le fonctionnement du gyroscope est bon, que ce soit en mode rapide ou en mode lent.

    Via Engadget